09 mai 2019

La pyrale du buis

Au jardin, nous avons de nombreux buis. Jusqu'à présent ils étaient toujours sains et beaux.

20180905_160849

Mais voilà que depuis quelques jours leurs feuilles sont dévorées par la fameuse chenille : la pyrale du buis. C'est un papillon venu d'Extrême-Orient qui fut repéré en Alsace pour la première fois en 2008 et qui depuis pond ses oeufs sur les buis où les chenilles s'en donnent à coeur joie !

shutterstock_433008004

Cet après-midi j'en ai ramassé des dizaines sur mes buis et je me suis rendue à la jardinerie où j'ai trouvé un produit compatible avec l'agriculture biologique et que nous allons pulvériser sur les plants. ( Solabiol Insecticide Biologique au Bacillus thuringiensis )

J'ai également lu que les mésanges bleues les recherchaient aussi pour nourrir leurs petits. Alors comme elles sont nombreuses au jardin, j'espère qu'elles vont m'aider !

Puis, je me suis demandée : pourquoi ? En réfléchissant j'ai trouvé le pourquoi. En effet, les lanternes que vous voyez sur ma photo de l'an dernier avaient été détériorées par une tempête d'hiver. Donc depuis peu j'en ai  acheté d'autres, solaires, qui dans la journée emmagasinent de l'énergie et ensuite dès que le soir tombe elles s'allument. Certes c'est très joli, mais voilà la cause de la venue des papillons de nuit, attirés par la lumière. D'ailleurs le vendeur de la jardinerie nous a indiqué que là était la cause et que le soir le jardin doit toujours rester dans l'obscurité et que même les jardineries ne devraient pas vendre ces boules ou lanternes solaires. Nous avons apprécié son honnêteté et le remercions de ses conseils.

Donc si chez vous, vous possédez des buis et dans lampes extérieures solaires : ATTENTION !

Posté par CottGwladys à 21:30 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ces bestioles sont une catastrophe. Dans une abbaye voisine, des buis tricentenaires ont été décimés. Au parc voisin, malgré le traitement au bacille de thuringe les chenilles pendouillaient et les buis verts sont devenus marrons ainsi que sur la montagne voisine. Je n ose imaginer certains parcs que j'ai visités où il y avait des labyrinthes de buis. Je ne sais si nous les reverrons ou si un autre arbuste prendra la place

    Posté par Anne, 09 mai 2019 à 21:43
  • je ne voudrais pas jouer les rabats joie,mais si les chenilles ont décidé de décimer les buis rien ne les arrête.
    j'avais une haie de buis de deux mètres de haut sur 15 mètres de long et je l'ai fait enlever il y a trois ans car les chenilles l'avaient décimée en un rien de temps malgré les traitements ...
    de plus ma haie n'était pas éclairée la nuit....

    Posté par trotti, 09 mai 2019 à 22:36
  • Je compatis à votre tristesse, Gwladys !

    Pour le moment, le noir de la nuit protège nos buis,
    nombreux également, anciens, et si importants pour
    la structure de nos jardins ...
    Comme vous, nous les couvons des yeux, les taillons
    en ce moment afin de créer un contraste avec les formes
    libres, bref, le jardin dans ce qu'il nous offre de meilleur !

    Avec mes pensées les plus amicales !

    Posté par Fiorenza, 10 mai 2019 à 06:08
  • Essayer d'enlever les chenilles au maximum ,même si pas trop "ragoûtant" et pulvériser le produit,on peut arriver à un résultat,mais régulièrement je remets du produit ,pour le moment cela a l'air de réussir mais je n'ai pas non plus des mètres de haies!!!

    Posté par Marie Claude, 10 mai 2019 à 08:47
  • Gwladys moi aussi j'ai beaucoup de boules de buis qui ont été "attaquées" de temps en temps je branche le jet d'eau puissant et les asperge ensuite dès qu'ils sont secs je les traite avec le fameux produit bio et je les ai tous sauvés (pourvu que ça dure !)
    bon vendredi
    Camaieu

    Posté par camaieu, 10 mai 2019 à 09:20
  • Je n'ai pas de lanterne et pourtant pour la première fois, mes boules de buis sont atteints. Chez ma voisine aussi. Je n'ai rien fait, je vais les couper sans doute. Mon gendre qui est dans le métier me dit que c'est peine perdue à vouloir les sauver. Même sur certains sites historiques, ils ont abandonnés. Je vous souhaite bonne chance.

    Posté par marie, 10 mai 2019 à 10:25
  • Comme c'est dommage pour ces jolis buis, j'en avais un qui a été détruit sans que l'on ai eu le temps de s'en apercevoir, cela va très vite et depuis je n'en ai pas remis.
    Bel après-midi en te souhaite de pouvoir sauver tes buis
    Monique

    Posté par Monique, 10 mai 2019 à 14:38
  • Je ne pense pas que ce soit à cause des lanternes solaires, il y a des réverbères dans les rues et les platanes ne sont pas dans l'obscurité, je pense que nous avons de moins en moins d'oiseaux dans les jardins, moins de grenouilles, crapauds.. C'est mon point de vue. Bon courage.

    Posté par Syl., 10 mai 2019 à 14:58
  • Hélas, rien ne vous permettra de lutter efficacement contre la pyrale du buis !!! que ce soit piège à papillons et produit d'agriculture biologique; la prolifération est plus que rapide. Dans ma région et chez moi tous les buis ont été dévorés, y compris les plus âgés; triste vue. Il a donc fallu tout arracher. Quant aux lanternes, elles ne sont en rien responsables....

    Posté par calinette, 10 mai 2019 à 16:47
  • Pour vous, Gwladys, et pour sir Cott j' en suis navrée . Depuis assez longtemps que je vous suis, je sais combien vous êtes attachée à votre jardin et il est toujours triste de se séparer de ce que l' on choyé. Nous aussi ,avons du déterrer les buis de bordures. Les autres, mon mari les a sciés et ils repoussent, nous les surveillons. Quand aux lanternes solaires, elles n' ont PA DROIT DE FRANCHIR LE JARDIN et l' extérieur de la maison . les humains se font plaisir sans penser aux petits animaux nocturnes qui n' ont pas besoin de lumière pour se déplacer. Cette dernière perturbe leur système chrono biologique. Alors courage, tout n' est pas perdu. Vous avez toutes vos fleurs qui jour après jour vont éclore et embaumer. Toute mon affection. MONA

    Posté par MONA, 10 mai 2019 à 17:51
  • Si cela peut vous rassurer, je pense que vous n'y êtes pour rien : nous n'avons pas de lumière dans le jardin du côté des buis, ni d'éclairage de réverbères, mais nous avons des chenilles régulièrement depuis plusieurs années ! Mon mari surveille les buis, pulvérise du bacillus thuringiensis dès que des chenilles apparaissent, et ça marche très bien. Bonne(s) pulvérisation(s) !!

    Posté par anne-laure, 10 mai 2019 à 19:26

Poster un commentaire