05 mars 2015

2 ans

Aujourd'hui Ilton, mon petit Cavalier King Charles a 2 ans. Alors à ma demande il a gentiment posé pour vous !

05

Je me souviens encore du jour où avec Sir Cott nous étions allés le chercher à l'Elevage des Petits Anges de Sophie. Pendant que nous complétions les papiers pour la vente, Ilton était venu se blottir contre mes pieds. Sophie n'avait jamais vu un chiot agir ainsi. Il faut croire qu'il m'avait reconnue comme étant sa maîtresse. Dans la voiture, son petit coeur battait à tout rompre quand il était dans mes bras. Pour lui c'était l'inconnu. Arrivé chez nous il découvrait la maison. Comme il y a une dénivellation entre le coin salle et le coin salon, il ne savait pas comment descendre la marche. C'était trop drôle. Mais il a vite appris. Il a vite senti que chez nous il serait heureux. Tous les jours je me dis que j'ai de la chance de l'avoir. Nous avons tant de moments de complicité. J'adore, quand le soir je le couche dans son panier, dans la cuisine, et que je passe de longues minutes à lui parler et l'embrasser. C'est un moment de détente incroyable !

J'aime mon chien, tout simplement.

" Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l'insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l'homme sans ses vices. "

Lord BYRON (1788-1824)

Posté par CottGwladys à 21:16 - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 mars 2015

Un tapis de mousse

Avec ce soleil printanier, et malgré une certaine fraîcheur, j'ai passé l'après-midi au jardin. Durant l'hiver, à certains endroits la mousse s'est propagée : dans mes parterres, mais aussi dans la pelouse. Plus difficile de l'enlever dans la pelouse car je n'utilise aucun produit chimique. Mais voyons le bon côté des choses : je trouvais agréable de marcher sur un tel tapis. De plus j'ai toujours trouvé une certaine beauté à la mousse et surtout j'ai constaté le pouvoir qu'elle avait de vous détendre. Qui n'a pas apprécié se promener en forêt sur un chemin où la mousse était présente ?

091af69fe57990bb58540e8dbd0a2c23

La mousse apporte une certaine douceur quand elle vient enjoliver des marches ...

b7dfcbb72cfdbd79608c4d3489c04974

... ou même une statue.

377fff212ce67a382986e74cf1315764

Alliée au lierre, elle apporte beaucoup de charme à ce vieux banc. Le minéral et le végétal !

68a847950de49c27438d9581d2102b3b

Un petit coin d'eau et aussitôt la mousse le colonise.

623dd5571fefcebda9f3af3f11ebc019

Comme ici aussi sur la fontaine du jardin.

e9d47a550fdc88944edf39099d2b0f3d

Les japonais eux l'utilisent beaucoup dans leurs jardins pour leur apporter ce côté Zen si précieux.

45713d8c7af29e0641e7f345d4315322

Quant à ce chat il ne viendra pas me contredire : un tapis de mousse c'est quand même mieux pour s'asseoir !

202de93fd607adedcf53d66d225e3824

Alors je ne désespère plus de voir ma pelouse envahie et je me dis que dans quelques semaines je vais avoir l'aide précieuse des oiseaux qui se servent de cette mousse pour construire leur nid. Aujourd'hui j'ai d'ailleurs vu le troglodyte roder, celui-là même qui avait fait son nid l'an dernier dans le nichoir installé sur ma terrasse !

fd69d815edce1f1007b1e71db4d958bb

Posté par CottGwladys à 20:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]

02 mars 2015

De quelles couleurs ...

Je voudrais aujourd'hui vous parler de cette robe, au demeurant fort élégante, qui intrigue tous les médias depuis vendredi, même des journaux aussi sérieux que Le Monde !

la-robe-qui-affole-la-toile

Sir Cott la voit blanche et or, quant à moi je la vois bleue et noire !

Des statistiques ont révélé que :

74 % des personnes la voient blanche et or.

26 % des personnes la voient bleue et noire.

Alors je me pose des questions sur la perception que nous avons des couleurs dans la vie de tous les jours. Je me pose aussi des questions quand on découvre que la minorité (26 %) a raison car la robe, selon sa propriétaire, est bien bleue et noire. Comment une minorité en d'autres circonstances pourrait imposer sa pensée à une majorité persuadée d'avoir raison ?

Arrêtons de philosopher ... Je serais curieuse de savoir de quelles couleurs vous, vous la voyez cette robe.

Posté par CottGwladys à 10:59 - Commentaires [39] - Permalien [#]

01 mars 2015

Bonjour Mars

Ce matin les températures étaient plus douces. Au jardin les oiseaux chantaient différemment. J'ai ressenti en sortant Ilton, mon Cavalier King Charles, un petit air de printemps. Alors Bienvenue au mois de Mars !

images (1)

Les premières fleurs sont écloses : les primevères il y a peu et depuis hier dans mon jardin les crocus blancs et violets.

Si vous n'habitez pas la campagne et que vous ne pouvez pas observer toutes ces transformations de la nature, regardez de plus près ce qui se passe en ville. Le printemps pointe aussi le bout de son nez. Voyez ces muscaris !

13743317585_9aa8fe8777_z

Pour accueillir Mars, je vous joins aussi cette aquarelle d'Edith HOLDEN (1870-1920) extraite de son " Journal champêtre ". A cette époque en Angleterre Mars signifiait la reprise des travaux à la campagne.

03March7

Il va en être de même dans mon jardin ce mois-ci !

 

Posté par CottGwladys à 10:48 - Commentaires [13] - Permalien [#]

27 février 2015

Prendre le train

Hier matin, l'époux d'une amie d'enfance est parti du Cap Vert pour une première traversée de l'Atlantique en solitaire sur son bâteau Java. J'admire cette prouesse car je serais totalement incapable de me retrouver seule au milieu des flots. Je préfère la terre ferme et des moyens de déplacement plus traditionnels comme la voie ferrée !

50643c3c6e0848e7c493f05ce7e2f838

Prendre le train est toujours un plaisir. J'aime ces moments d'attente avant le départ où vous voyez tous ces gens défiler, ceux qui arrivent, ceux qui partent. Parfois, comme cette femme, vous tentez de lire quelques pages mais votre esprit a bien du mal à se fixer.

c393f065daca112d7a178c606e3b8fc5

Puis votre train est annoncé, alors c'est le moment de déambuler sur le quai pour trouver votre wagon.

tumblr_mpim72ZQt01qd8ajzo1_500

Tant d'histoires qui se sont écrites sur ces quais... Tant d'adieux, mais aussi de retrouvailles. Des émotions fortes. Et souvent vous partez en laissant quelqu'un derrière vous.

752833934b9a171ab36d39d4d0beacb6

Puis viennent les moments délicieux où de beaux paysages défilent.

ea1fce9cf7ce51cc997655a1cebaddf6

Et que diriez-vous d'une table dans le wagon-restaurant d'un train de luxe ?

cee4f729683b2192311c07b7b9e69131

Ces trains là, comme l'Orient Express restent des trains de rêve.

Mais parfois il n'est pas nécessaire d'avoir autant de luxe pour rêver : ce petit garçon, la valise à la main, s'imagine déjà partir pour un long voyage !

7e073a8fa8854b720ad2545bfbc0e5aa

Quant à cette petite fille, elle aussi, il lui restera des souvenirs merveilleux de l'enfance et des premiers trains que l'on emprunte.

d5ec1a15c61673036c1114b17b528dd0

Alors je vous laisse en m'enfonçant dans la nuit à bord de ce dernier train ...

e20ccfcb08fcb8a89d9b16fcf5c90b64

 

Posté par CottGwladys à 18:27 - Commentaires [23] - Permalien [#]


25 février 2015

Les tribulations d'une cuisinière anglaise

Je viens d'achever ce livre avec lequel j'ai passé de bons moments.

numérisation0849

Dans les années 1920 en Angleterre, Margaret vit à Hove dans le Sussex, près de Brighton, dans une famille de condition modeste.

Elle rêvait d'être institutrice mais ses parents n'ont pas les moyens de lui payer des études. Alors elle deviendra fille de cuisine.

Mais Margaret lit Dickens, a de la répartie et ne compte pas finir sa vie comme cuisinière au sous-sol des riches demeures.

0dd0e889a3e01dde48b4c0882515e248

Nous suivrons donc, dans un langage au " style parlé " avec de nombreuses pointes d'humour, tout son parcours chez ses différents employeurs qu'elle nomme " Eux ".

" Eux " pour qui à l'époque les domestiques étaient une espèce vivant sous terre.

"Eux " à qui il fallait présenter le courrier du matin sur un plateau d'argent et surtout jamais de main à main.

" Eux " pour qui il fallait tous les jours repasser les lacets des chaussures !

Elle nous dévoilera aussi que bien plus tard, une fois ses enfants élevés, elle reprendra des études de philosophie et d'histoire. Elle passera à l'approche de ses soixante ans l'équivalent anglais du baccalauréat.

J'ai aimé ce parcours là, cette ascension sociale par la culture.

En 1968, elle fera paraître ce livre qui la rendra célèbre. Elle participera à de nombreux plateaux télévisés. Avec son style BCBG, son collier imposant et sa permanente, elle ressemblait presque à " Eux " !

hqdefault

Margaret POWELL

(1907 - 1984 )

Puis, en conclusion, je voudrais aussi ajouter que son livre a inspiré le scénariste de la célèbre série Downton Abbey.

1

 

Posté par CottGwladys à 15:58 - Commentaires [16] - Permalien [#]

23 février 2015

Premiers signes

Le Printemps s'annoncerait-il ?

51fd1d36869cd2fb5e96c950de6a6751

L'envie me taraude de passer mes après-midis au jardin. J'ai tant à faire. Couper les sédums que je laisse passer l'hiver car j'aime lorsque le gel vient orner leurs fleurs séchées. Couper les tiges des anémones du Japon. Je les laisse aussi passer l'hiver car j'ai remarqué que c'est un refuge pour les coccinelles. Et puis tant d'autres plantes vivaces à couper ...

Mais le temps de ces jours-ci ne s'y prête pas. Il fait froid, un vent d'est vous glace et des averses de grêle viennent encore rafraîchir l'atmosphère. Alors à peine remise de cette espèce de grippe avec rhume et toux persistante, ce n'est pas le moment d'aller prendre des risques !

Pourtant, il ne faut pas que je sois prise de vitesse par Monsieur le Printemps. Il faut que mon jardin soit en état pour l'accueillir !... Car depuis quelques jours j'ai aperçu les premières primevères, qui elles ne se laissent pas perturber par les intempéries.

Primroses_(c)_Edwina_Beaumont-Plantlife_lo-res

Elles sont les premières à pointer le bout de leur nez, à travers un tapis de feuilles mortes ...

749edb52c43e8cceab6e50ea4f7a4551

... ou à travers les brins d'herbe.

fa7b1c63516d0a08e717d1c26fd11b13

J'aime la délicatesse de ce jaune tendre et doux qui contraste avec le tapis vert du feuillage.

0e57240a24d07eae57f8980d45309f82

Et quand elles se plaisent bien dans votre jardin, vous les verrez se multiplier et elles vous offriront de superbes touffes de fleurs printanières.

a911a9a877c1971e923f981646e8f762

Pour un peu d'humour anglais, voici une très grande tasse à thé pour les accueillir au jardin !

1a5087465f70692e7794f679c51d6cfa

Enfin, pour conclure, ce joli poème de Louise Duty :

numérisation0839

Posté par CottGwladys à 18:15 - Commentaires [16] - Permalien [#]

22 février 2015

Gris Grey

Une journée humide où le gris prédomine. Alors décider, en fin de journée, d'aller au cinéma pour d'autres nuances de Grey ! Aller découvrir si le film retracera fidèlement le livre, du moins le premier tome, car les deux suivants devraient aussi faire l'objet de nouveaux films.

92019612_o

Posté par CottGwladys à 16:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 février 2015

La légèreté d'une bulle

Après avoir lu tous vos nombreux messages, aujourd'hui mon coeur a retrouvé la légèreté d'une bulle, et je vous en remercie infiniment.

images

Alors retrouvons l'insouciance de l'enfance, et qui d'entre vous n'a pas le souvenir de ces moments délicieux où il fallait souffler pour former les jolies bulles.

images (1)

L'envie était trop forte de vouloir les saisir.

fbbcf24e2b460a1232bdc2a19b6199a2

Et quand enfin on réussissait à en attraper une, hélas elle éclatait !

5634deee1dae8265f73fbdd26d9180c9

Peut-être aurait-il fallu la sagesse de ce moine boudhiste qui se contente de contempler le spectacle, la beauté de ces bulles de savon, ce qui crée un moment unique...

c588e6efc7b7eb5e3ba0b4d6853fbb78

J'aime aussi beaucoup l'image de cet homme d'un âge mûr qui apprécie tant de retrouver ces gestes de l'enfance et qui semble complètement déconnecté du reste du monde.

Pablo Picasso

Et vous, vous souvenez-vous de la petite fille que vous étiez lorsque vous souffliez ainsi ?

569bdc1ea96a3cd1aa5ff1ddace3d26a

Mes souvenirs me reviennent : c'est ma grand-mère qui la première fois m'avait offert ce tube merveilleux empli d'eau savonneuse. Et me reviennent aussi en mémoire ce poème d'Albert Samain dont j'avais appris quelques vers à l'école primaire. Depuis j'ai souvent relu ce texte et je n'en connais pas de plus beau pour décrire ce moment privilégié : la patience pour réussir, la beauté éphémère de la bulle et la désolation de la voir disparue.

numérisation0772

 

 

Posté par CottGwladys à 17:09 - Commentaires [27] - Permalien [#]

19 février 2015

Une lettre

Recevoir un courrier, via " contactez l'auteur ".

tumblr_mb0v9iB1tY1qfijmro1_1280

Un courrier où la personne me signifie qu'elle est gênée par mon emploi du " moi " dans mes textes, et qu'elle souhaiterait que j'écrive " pour ma part " ou " de mon côté ", ceci pour paraître selon ses dires " moins égocentrique ".

Alors, savoir prendre du recul, rester quelques jours sans écrire. Malgré une envie passagère de tout arrêter, se dire que vous êtes nombreuses à attendre ces petits textes sans aucune prétention littéraire. Penser au plaisir que je vous apporte et surtout rester moi-même !

-o-

" Au fond j'ai en horreur toutes ces morales qui disent : Ne fais point ceci ! - Renonce ! - Surmonte-toi ! - En revanche j'obéirai volontiers aux morales qui me poussent à agir à nouveau, quitte à ne rêver du matin au soir et la nuit durant que de cela, à ne penser à rien sinon à faire bien et aussi bien qu'il m'est, à moi seul, possible de le faire ! ... "

" Le Gai Savoir " - Friedrich NIETZSCHE Philosophe (1844-1900)

Posté par CottGwladys à 13:40 - Commentaires [87] - Permalien [#]


Fin »