23 mai 2015

A vélo

Ce n'est pas sûr qu'Ilton soit en mesure de faire comme ce Cavalier King Charles qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Il est encore trop fougueux !

tumblr_nnhaudJbs31rogap7o1_500

 

Posté par CottGwladys à 14:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 mai 2015

Pénélope

Depuis deux ou trois jours mon rosier Pénélope se couvre de fleurs.

IMG_0847

Il est magnifique, il a pris de l'ampleur depuis l'an dernier, son feuillage est très sain et vous savez que je n'emploie aucun produit chimique au jardin. Alors le secret, je vous le dévoile : à la fin de l'hiver Sir Cott a déposé à son pied une bonne couche d'algues ! C'est l'avantage de résider non loin de la mer.

IMG_0888

 

Voilà donc un engrais gratuit et qui fait des merveilles !

IMG_0890

Posté par CottGwladys à 21:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 mai 2015

Un encrier

S'il est bien un objet qui est en voie de dispatition, à moins que vous ne vous adonniez à la calligraphie, c'est l'encrier.

Pourtant j'aime tant le charme d'un vieil encrier.

b45b15365e15b59208da2aa93bdfc197

Je me souviens encore de mon apprentissage de l'écriture et de ces porte-plumes anciens.

80202_2

Nous les trempions dans ces petits encriers inscrustés dans les tables d'école.

autrefois_porte-plume_et_encrier[1]

Ils nous blessaient le majeur tant nous nous appliquions à former les jolies lettres sur des cahiers aux lignes préparées à cet effet. Par exemple le i : il fallait  commencer par une petite patte qui s'élance, monter et redescendre en formant une boucle sur la droite, et y mettre le point final, tout ceci entre les deux lignes qu'il ne fallait pas dépasser.

img_1322485475

A l'époque les écritures étaient superbes.

f8c6278eada639d302c93a27df66ff5b

Combien se sont penchés sur leur bureau pour, avec application, tremper sa plume dans l'encier et écrire de jolies lettres.

1d0d339fd2b2deb0fcce95c200a5ea06

Recevoir de tels courriers devait être si agréable.

tumblr_luqo6j1LZb1r5rrjbo1_500

Combien d'auteurs ont ainsi écrit à la plume des pages et des pages et élaboré des manuscrits que nous lisons encore aujourd'hui.

tumblr_lxsinyB1qT1qfb46yo1_500

C'est avec cette plume que Jane Austen a écrit sur ce bureau, Orgueil et Préjugés, Raison et Sentimens et tant d'autres ouvrages.

e2b81cefb84767f784428722a4094ebf

Aujourd'hui, ce temps est révolu. Nous tapons sur nos claviers, mais l'essentiel est toujours là : les mots et les idées que nous voulons transmettre sont toujours les mêmes !

-o-

" Un encrier est un univers : il contient en puissance tous les modes de la pensée. "

Augusta AMIEL LAPEYRE

 

Posté par CottGwladys à 11:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]

18 mai 2015

Que se passe-t-il ?

Une souris des champs, un oiseau ? Ce chat se délecte déjà et est prêt à bondir !

J'ose espérer que ce chasseur invétéré en sera cette fois pour ses frais ...

tumblr_nh3h0oi3AD1tyncywo1_500

Posté par CottGwladys à 20:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]

16 mai 2015

Haute Gastronomie

Dimanche dernier, avec un jour d'avance, nous fêtions l'anniversaire de Sir Cott et surtout un changement de dizaine ! Je lui avais fait la surprise de réserver une table dans un restaurant classé deux ** au Guide Michelin.

Ce fut donc une escapade chez le chef Olivier Bellin de l'Auberge des Glazicks à Plomodiern en Bretagne.

Entre terre et mer, son crédo, ce fut une véritable découverte.

maxresdefault

L'auberge, tenue jusque là par des femmes, en passant par l'arrière-grand-mère, la grand-mère et la mère de l'actuel chef, a toujours eu une bonne renommée. Située aux pieds du Ménez-Hom, point culminant de la Bretagne, la vue de la campagne qui tombe dans la mer est magnifique.

Nous sommes donc accueillis dans la salle de restaurant, légèrement divisée en deux parties, dans les tons de beige et brun pour le côté terre, et bleu et blanc pour le côté mer. A noter de très beaux rideaux en une sorte de dentelle empesée qui rappelle les coiffes bretonnes.

La vue de la salle de restaurant en soirée. (Photo prise sur Internet)

plomodiern-auberge-des-glazicks-51579

Nous, nous avions réservé pour déjeuner et avons eu la chance d'avoir une table près de la baie vitrée, ce qui nous a permis tout au long du repas d'admirer la mer au loin. Nous distinguions même les vagues qui à la marée montante venaient se fracasser sur le rivage. Durant les quatre heures passées à table, nous avons vu le temps changer. Le dicton est célèbre : en Bretagne il fait beau plusieurs fois par jour !

plomodiern-auberge-des-glazicks-51580

 

( Photo prise sur Internet )

Nous nous sommes donc installés à cette table, recouverte d'une belle nappe blanche damassée. Un pouf fut aussi apporté pour y déposer mon sac à main. Sur la table, deux grandes assiettes aux bords relevés et découpés couleur vert d'eau. Sir Cott y voyait un poisson, moi une feuille de chou. Peut-être cette alliance terre et mer ?

Et là, des amuse-bouches aux desserts, ce fut une succession de saveurs incroyables. Du Grand Art !

header_menus1

Voici le menu :

numérisation0925

En amuse-bouches, dans un grand verre à pied en V, une glace au parmesan sur de l'encre de seiche. Première fois que je dégustais de l'encre de seiche. C'était d'une saveur iodée, très subtile. J'ai aussi goûté une fleur de bourrache, une coque (coquillage) dans une boulette pânée et tant d'autres découvertes...

Après le crispy de langoustine, la brioche de homard avec le chorizo grillé était excellente.

Juste un mot en passant sur leurs pains, six ou sept variétés différentes, accompagnés d'un beurre maison au gros sel et aux graines de blé noir. Divin !

L'asperge qui accompagnait le Saint Pierre était croquante à point. Jamais je ne réussirais une telle cuisson des asperges !

Ensuite Sir cott a encore goûté à la poitrine de cochon, très fondante en bouche. Quant à moi, je me suis contentée du plat de poisson.

Les desserts : pour Sir Cott, la gourmandise au chocolat et pour moi le gros lait à la fleur de blé noir. Présenté dans un pot en céramique, façon pot de yaourt à l'ancienne, il me fut conseillé dans un premier temps de déguster la moitié du pot, nature. C'était un goût très prononcé, comme si vous mangiez ces crêpes bretonnes au blé noir, mais très pâteuses. Ensuite, j'y ai fait couler du miel de bruyère de la région et ajouté quelques graines de blé noir torréfiées. Cette douceur et le croquant du blé noir venaient sublimer ce dessert. Inoubliable.

Je ne vous parle pas de toutes les mignardises qui suivirent avec le café pour Sir Cott et le thé vert pour moi. Des subtilités de chocolat, de caramel au beurre salé, de guimauve ...

Nous avons passé quatre heures à table sans un seul instant d'ennui. Le timing était parfait, le service irréprochable et tout le personnel d'une simplicité et d'une grande amabilité.

Nous sommes sortis à 16 h 30. Le vent venant de la mer était puissant et nous fouettait le visage. Nous reprenions pied dans la réalité, mais conscients que le souvenir de ce menu dégustation chez Olivier Bellin resterait à jamais gravé dans notre mémoire.

 

Posté par CottGwladys à 15:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]


15 mai 2015

Printemps en campagne anglaise

Quelques images de la région des Cotswolds en Angleterre.

Myosotis et tulipes blanches.

17339914492_cc0b3283a8_h

Ceux qui sont partis reposent à deux pas de ceux qui restent...

17289998642_b9fef22e6a_h

Le petit village de Broadway où j'ai parcouru cette rue à maintes reprises.

Broadway

( Photos prises par Adam SWAINE )

Posté par CottGwladys à 14:33 - Commentaires [13] - Permalien [#]

14 mai 2015

Après la tonte

Lorsque j'ai fini de tondre la pelouse, j'aime bien regarder mon jardin comme si je le voyais pour la première fois, avec un oeil nouveau.

IMG_0801

Les allées et venues de la tondeuse donnent cet aspect régulier et un joli fini au gazon.

IMG_0802

Ah ! j'ai abandonné mes gants auprès de la tondeuse pour aller chercher l'appareil photo.

IMG_0807

Quelques pavés de granit en guise d'allée et au sol les longues feuilles des crocus qui fanent. Vous savez qu'il faut les conserver jusqu'au moment où toute la sève est redescendue dans le bulbe. C'est ce qui assurera une belle floraison au prochain printemps. Il en est de même pour les jonquilles, les jacinthes... toutes les plantes à bulbes.

IMG_0814

Et regardez bien, mon ami le rouge-gorge vient de se poser sur le petit pot en terre cuite ! C'est lui qui me suit sans arrêt au jardin.

IMG_0816

Quelques roses et une clématite blanche qui reposent sur les poutres de mon porche.

IMG_0791

Ilton qui se demande quand est-ce que je vais venir lui ouvrir la barrière !

IMG_0798

La clématite Nelly Moser qui déploie ses pétales. je croyais avoir photographié une abeille qui butinait. Alors, soit elle se cache, soit elle s'était envolée !

IMG_0825

Une autre allée du jardin que j'aime bien emprunter pout m'attarder sur les floraisons. Actuellement les dernières azalées, les myosotis et au fond les rhododendrons. Puis dans quelques jours ce sera le tour du vert anis des alchemilles, le bleu des népétas et le rouge du rosier Fisherman's friend.

L'allée tout en étant la même, sera encore différente.

IMG_0832

Posté par CottGwladys à 14:44 - Commentaires [14] - Permalien [#]

13 mai 2015

Village Life

L'auteur Jean-Marie GOURIO déclare : " On a beaucoup moins de voisins dans une ville que dans un village. " !

Effectivement, lorsque je suis à Paris chez ma fille et que je promène mon chien, personne ne me parle. Si vous vous avisez à émettre un " bonjour ", on vous regarde comme si vous débarquiez d'une autre planète.

Alors que dans mon village, lorsque je sors Ilton, nous rencontrons toujours un voisin ou une voisine pour nous saluer. Même les gens qui passent en voiture nous font un petit signe.

Dans un village on ressent bien plus un esprit communautaire.

tumblr_mikfizXxz51qju7zto5_r1_1280

Aller poster une lettre peut immédiatement vous amener à faire une rencontre.

94f3243922f0c1856d6d3e1c20855a43

Une voisine sera toujours là pour discuter quelques instants.

43c94c40c5cb30efe4f9ccbbbd9006ee

Elle vous invitera même gentiment à visiter son jardin.

dfa9a8e31fe1b565511e51af99e92016

Vous pourrez ainsi parler des différentes variétés de fleurs ou de plantes.

b0aa3e8d830c2be75d659fd6349fb8e0

Puis vous reprendrez votre chemin. Au Smoking Dog, c'est certain : des gens du village sont attablés et discutent entre eux.

547e726495167a6effb36beb42365a03

On admire une jolie façade couverte de roses en passant.

8d0db7bf3cbc8113992415706ac928c9

Ah, voici une compagnie de poules qui caquettent sur les choses de la vie...

e92d5270dfe96b3bef6b1de7f8120976

 

... et voilà deux autres qui, elles , ne sont pas les plus aimées du village !

68892fe32d187584f58fb7e7c1a656cf

Alors laissons-les à leurs médisances et admirons plutôt ces quelques roses qui dépassent d'une propriété bien cachée.

9aac751d013981f27ffe8f72c76c1706

Dans un village aussi il faut savoir garder un peu d'intimité !

 

Posté par CottGwladys à 16:35 - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 mai 2015

Réfléchir

S'asseoir sur un banc au fond d'un jardin. Prendre son petit carnet de notes et réfléchir aux prochains sujets qui viendront alimenter ce blog.

S'obliger à se fixer des objectifs et ne pas se laisser emporter par le tourbillon de la vie ...

9134381801_a22ee087a4_z

Posté par CottGwladys à 21:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 mai 2015

Rencontre

Que le vol a dû être long et périlleux ! Les ailes de l'un s'en souviennent.

Mais ils s'étaient donné rendez-vous dans ce lieu étrange ...

Conciliabule

Posté par CottGwladys à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]