07 octobre 2022

Collection

Collectionner les belles plumes, comme ici de faisans, pour un petit air de déco sur une console, un bureau ou une petite table d'appoint.

35EFCB75-716E-46BD-80B9-9B977E416C19

Quant à moi, il m'arrive souvent de ramasser les plumes gris-tendre des pigeons. Avec ma petite fille Lyra, nous les appelons " nos pigeons messagers " avec tous les sous-entendus et lieux ou circonstances où nous trouvons ces plumes.

Bien que souvent détestés dans les villes, les pigeons que nous croisons dans la nature nous offrent une toute autre image.

Et d'ailleurs, dans beaucoup de traditions et plusieurs cultures, le pigeon est un symbole très important. Dans le symbolisme religieux, le pigeon figure dans l´hindouisme, le bouddhisme et le christianisme. Il a une longue histoire d'association avec les dieux, les déesses et les maîtres spirituels de nombreuses traditions.

" Le pigeon est fort timide et difficile à apprivoiser. Cependant je vins à bout d'inspirer aux miens tant de confiance qu'ils me suivaient partout. " 

Jean-Jasques ROUSSEAU

Posté par CottGwladys à 18:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Mon voisin (chasseur), m'ayant donné un faisan à plumer et à vider, j'ai gardé les plumes de la queue, pour les fixer sur mon feutre vert.
    Je trouve régulièrement des plumes de pigeon dans ma pelouse. Bagarre avec un chat 🙀 ? Ou parade amoureuse 🧡 ?
    Mais celles que j'aime particulièrement, ce sont celles du geai !

    Posté par Granny, 07 octobre 2022 à 20:55
  • J'aime collectionner ce sorte de choses, mais sans obsession !

    Posté par Sara Laura Bagés, 07 octobre 2022 à 21:47
  • Je trouve sur ma pelouse des plumes de pie ou de tourterelle, mais je n'en garde aucune.
    Je ne savais pas que le pigeon était un symbole important dans certaines traditions, merci pour cette information, c'est toujours enrichissant de vous lire.

    Aline

    Posté par Aline, 07 octobre 2022 à 21:52
  • le sort des pigeons en ville est très triste, ils sont souvent affamés, et ils ont beaucoup de mal à nidifier, les mairies ne veulent pas qu'on les nourrissent pour éviter la prolifération,
    quand les gens râlent trop, on fait un ramassage, c'est facile ils ont tellement faim, et je ne veux pas trop savoir comment ils les tuent

    Posté par joelle, 08 octobre 2022 à 17:59
  • En ville ils pullulent, car ils n'ont pas de prédateurs. Certains arrêtés municipaux interdisent de les nourrir, et font même appel aux services de fauconniers.
    Dans la Nature, dès qu'une espèce est en surpopulation, s'il y a un manque dans la chaîne alimentaire, plus rien ne va !!

    Posté par Granny, 08 octobre 2022 à 18:26

Poster un commentaire