08 novembre 2020

La marche

Voilà, avec notre attestation dans la poche, nous venons de faire notre heure de marche. A l'air libre, sans masque et dans la campagne. Un privilège sans doute. Quelques rencontres et une belle promenade pour Ilton notre Cavalier King Charles.

Alors, je pensais aux parisiens et je me posais la question suivante : durant cette heure autorisée est-ce qu'ils marchent toujours aussi vite ? A chaque fois que je me rends dans la capitale, je suis frappée par leur allure. Jamais vous ne les voyez flâner, regarder en l'air... Ils marchent, ils marchent comme des fourmis, sans lever le nez. Pourtant, même en ville, si vous prenez le temps de regarder, vous découvrez des joyaux !

123433684_4107380915955735_4625300743987181749_o 

" Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour. "

Henry David THOREAU

Posté par CottGwladys à 17:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Le temps de vivre...

    Comme je partage votre réflexion, Gwladys !
    Les villes, que je fréquente de moins en moins, me semblent
    si tristes, si laides, en un mot si inhumaines !

    Nous sommes comblés dans nos cités de caractère,
    nos ports nichés au fond de leurs anses,
    nos bois juste au bout de la route ...
    Je comprends le désir des jeunes familles de s'éloigner
    des villes et surtout des transports où l'être humain
    ne peut plus respirer...au sens premier du terme !

    Les temps que nous traversons auront, sans nul doute,
    des prolongements où nous pourrons renouer avec
    le véritable sens de la vie et de sa beauté au quotidien !

    Posté par Fiorenza, 08 novembre 2020 à 19:13
  • J'ai vécu quelques années à Paris et à mon arrivée j'ai été aussi surprise de voir les parisiens marcher très vite et surtout ne dire bonjour à personne, je venais de ma campagne ......

    Aline

    Posté par Aline, 08 novembre 2020 à 22:14
  • Je ne suis pas d'accord avec vous.

    Je suis allée tout récemment à Paris rendre visite à mes enfants.

    Je les trouve très cool, les parisiens.

    Comment voulez-vous musarder, le nez en l'air, dans les rues encombrées ?

    Je les trouve, moi, beaucoup plus chaleureux, accueillants que bien des gens de province.

    Si vous vous asseyez dans un café, à une terrasse, à toutes les tables autour les gens vous sourient chaleureusement.

    J'adore Paris et les parisiens.

    Même si j'ai la chance d'habiter en Bretagne, de voir la mer depuis mes fenêtres, Paris et les parisiens ont une place spéciale dans mon coeur.

    Régine

    Posté par Régine, 09 novembre 2020 à 16:20

Poster un commentaire