15 mars 2020

Sous cloche

Voilà, nous sommes comme cette belle primevère, confinés ! Remarquez, cela ne l'empêche pas de vivre et s'épanouir...

89858119_3427362607290906_3270871535845376000_n

D'autres activités vont se présenter : Ce matin j'ai passé commande du livre " La Prisonnière du temps " de Kate MORTON, et pour Sir Cott un puzzle de 1500 pièces " Vue sur les Cinque Terre ".

Bien évidemment comme vous toutes, je suppose, nous avons l'oeil rivé sur les infos : une baisse des décès en Italie et l'espoir renaît, la position du Premier Ministre anglais qui veut laisser le virus se propager au maximum...

Face à tout ceci je vous propose de lire cette légende perse, une histoire pleine de sagesse qui permet de prendre du recul en ces moments de tumulte :

Un roi s'adressa aux sages de sa cour. " Je me fais faire une très belle bague, sertie d'un diamant magnifique. Je voudrais y faire cacher, à l'intérieur, un message qui me serait utile dans une situation désespérée. Il doit être très court afin qu'il puisse se cacher sous le diamant. "

C'étaient tous des hommes sages, des érudits ; ils étaient capables d'écrire des grands traités. Mais il fallait trouver un message de pas plus de deux ou trois mots, qui puisse l'aider dans une situation désespérée... Ils réfléchirent, se penchèrent dans leurs livres, mais ne purent rien trouver.

Le roi avait un vieux serviteur qu'il considérait presque comme son père. La mère du roi était morte très tôt et c'était ce serviteur qui l'avait élevé ; Aussi n'était-il pas considéré comme un domestique. Le roi avait un immense respect pour lui.

Le vieil homme lui dit :

" Je ne suis pas un sage, ni un savant, ni un érudit ; mais je connais le message - car il n'y en a qu'un. Personne parmi ces gens ne peut te le donner, seul un mystique, un être réalisé peut te le confier. Durant ma longue vie au palais j'ai rencontré toutes sortes de gens, et même une fois un mystique. C'était aussi un invité de ton père et je fus mis à son service. Alors qu'il partait, dans un geste de reconnaissance pour tous les services rendus, il me donna ce message. "

Et il l'écrivit sur un petit bout de papier, qu'il plia et donna au roi en disant :

" Ne le lis pas. Garde-le caché dans la bague. Ne l'ouvre que lorsque tout le reste aura échoué, quand il n'y aura plus aucun espoir. "

Ce moment arriva vite. Le pays fut envahi et le roi perdit son royaume. Pour sauver sa vie, il s'enfuit à cheval, poursuivi par les cavaliers ennemis. Il était seul et ils étaient nombreux. Il arriva à un endroit où le chemin s'arrêtait. C'était une voie sans issue, une falaise surplombant une profonde vallée. Y tomber marquerait sa fin, mais il ne pouvait plus faire demi-tour, l'ennemi était là, il entendait déjà le bruit de sabots de leurs chevaux. Il ne pouvait avancer, il n'y avait aucune autre issue...

Soudain il se souvint de la bague.

Il l'ouvrit, sortit le papier sur lequel était écrit un petit message d'une immense valeur. C'était tout simplement :

" Ceci aussi passera "

Un immense silence descendit sur lui alors qu'il lisait cette phrase.

" Ceci aussi passera " et c'est ce qui arriva.

TOUT NE FAIT QUE PASSER ; RIEN N'EST PERMANENT EN CE MONDE.

Posté par CottGwladys à 17:27 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bourdon

    Quelle ravissement que cette jolie primevère ! Le printemps est synonyme de renouveau, d'espoir, mais en lisant le poème, quel coup de cafard, çà m'a fichu le bourdon !! Je reviens d'une am dans mon jardin, où j'admirais les bourgeons s'ouvrir de jour en jour, et j'avais meilleur moral. C'est vrai que nous ne faisons que passer........mais nous avons le temps ................

    Posté par Granny, 15 mars 2020 à 18:13
  • Tout ne fait que passer, même nous. Alors quand ce que l'on vit mène à la mort... Est-ce un message salvateur ??? Ici, cela signifie que rien n'est grave puisque ça va passer.
    Jusqu'au bout de l'histoire, j' imaginais le message suivant: "Garde espoir!". ou "Prie!"

    Posté par axellahwa, 15 mars 2020 à 21:36
  • Tout à fait ! Ceci aussi passera. Et je choisi d'appliquer le message au virus et pas à nous. Nous sommes dans la tourmente mais elle aura une fin. Puisque le présent n'est pas agréable, voyons au-delà. Je trouve moi que c'est un message très sage.

    Posté par Viviane, 15 mars 2020 à 22:04
  • Rêve de printemps...

    Merci, Gwladys, votre conte de l'ancienne Perse
    est un réconfort dans cette traversée du désert !

    L'image de la primevère sous cloche : une trouvaille
    métaphorique 🌼🌸🌼

    Amitiés bretonnes !

    Posté par Fiorenza, 16 mars 2020 à 06:59
  • Jolie la primevère sous cloche et merci pour cette légende. Essayons de garder le moral dans ces temps si difficiles.
    Douce journée
    Monique

    Posté par Monique, 16 mars 2020 à 10:07
  • Magnifique et tellement vrai, merci.
    Belle journée.

    Posté par Dan, 17 mars 2020 à 14:27
  • Une légende bien rassurante... Tout le monde en a bien besoin !
    Bertille

    Posté par Bertille, 17 mars 2020 à 18:57
  • tellement bien vu, que je l'ai enregistré et envoyé à mes amies

    Posté par françoise, 18 mars 2020 à 10:31

Poster un commentaire