04 août 2016

Une cage vide

Cette nuit mon canari s'est envolé pour toujours.

IMG_2181

Je sais, certaines d'entre vous vont être offusquées d'apprendre qu'au cottage nous avions des canaris. Pourtant je puis vous assurer que ces petits oiseaux domestiqués ont eu des vies heureuses chez nous.

Mon premier couple me fut offert par ma belle-mère qui en possédait plusieurs. Un jour d'été je les avais sortis dans le jardin, puis, occupée par mes jeunes enfants, je les avais oubliés. Peu habitués aux nuits un peu fraîches, au petit matin je les ai trouvés au fond de la cage. Je m'en suis tellement voulue !

Alors nous sommes restés sans oiseaux un certain temps. Puis, un jour, une femme que je ne connaissais pas vient sonner en me demandant où j'avais acheté les jolis stores bouillonnés qu'elle apercevait de l'extérieur. Et là, elle remarque ma cage et me dit : " Comment n'avez-vous pas d'oiseau dans cette ambiance si chaleureuse ? Vous savez, au Maroc, en Tunisie ils ont toujours un oiseau dans la cuisine car il porte bonheur. "

Voilà comment je me suis à nouveau laissée tenter. Et c'est vrai que les canaris qui ont suivi ont égayé nos journées par leurs chants, leurs manières de se faire comprendre. Dès que je lavais la salade ils en réclamaient une feuille et un petit cui-cui me remerçiait. Nous eûmes d'ailleurs un couple que nous lâchions tous les matins dans la cuisine. Ils pouvaient voler et d'eux-mêmes ils retournaient dans leur cage.

Il y eut aussi les disparitions : Zoé qui fut attrapée par notre jeune chien Sweety, un petit Arthur qui succomba dans les mains de Sir Cott qui lui taillait les griffes. Puis, pour notre dernier couple, la femelle s'en est allée il y a trois mois, épuisée et très âgée. Le mâle qui était encore vigoureux ne s'en est pas remis et nous ne voulions plus en racheter un autre pour lui tenir compagnie. Alors je pense qu'il s'est laissé mourir malgré toutes nos attentions.

Voilà où s'arrête notre histoire avec les canaris.

Je vais acheter une plante verte que je déposerai dans la cage, et pour Noël, j'installerai une guirlande qui scintillera en souvenir de tous nos petits oiseaux.

1fc4e83f973d2997e98af2903d1c2dbb

Avec Sir Cott nous l'avons enterré auprès de tous ses congénères au pied du rosier jaune.

" L'oiseau s'est libéré de la Terre. Désormais il sera prisonnier du Ciel. "

Valeriu BUTULESCU

Posté par CottGwladys à 16:37 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Je ne doute pas que vos petits protégés aient été heureux chez vous, d'autant que la cage est grande, mais malgré tout, je n'ai jamais eu d'oiseau, c'eut été difficile avec des chats..... et un oiseau libre est davantage dans son élément, maintenant les canaris chez nous, sont issus d'élevages et n'ont jamais connu la liberté dans leur pays d'origine, alors.....
    Les animaux restent pour toujours dans nos souvenirs, quels qu'ils soient, j'espère qu'il y existe un paradis pour eux, ils le méritent bien.
    Votre cage hébergera avec élégance une jolie plante verte, j'en suis certaine.
    Le temps qui passe adoucit heureusement notre chagrin, bonne fin de journée ensoleillée, ici, il brille depuis quelques heures, après deux jours de pluie discontinue.

    Posté par maud, 04 août 2016 à 17:45
  • Que c'est triste de perdre l'un de nos petit animaux, on s'y attache tellement, oh qu'on les aime! Je n'ai jamais eu d'oiseau car j'ai un chat... Bise et bonne journée toute douce!

    Posté par Maria-Lina, 04 août 2016 à 18:20
  • C'est toujours très triste la perte d'un animal, on les aime tellement.
    Douce soirée
    Monique

    Posté par Monique, 04 août 2016 à 19:24
  • c'est vrai que la perte d'un animal est toujours triste mais laissez la porte de la cage ouverte...
    A bientôt.

    Posté par valerie, 04 août 2016 à 21:07
  • Qu'il repose en paix et libre avec tous les oiseaux... Bises
    Bertille

    Posté par Bertille, 05 août 2016 à 20:37
  • Ce sont de jolies petites bêtes mais elles ont peu d'espérance de vie et bien entendu quand on les soigne et les nourrit forcément on s'y attache.

    Posté par lizagrèce, 05 août 2016 à 21:10
  • Il y a toujours d'histoires avec nos animaux...je te comprends j'avais près à moi toujours des oiseaux, mais je vois chaque fois plus loin cette habitude...et voilà, avec les chats impossible!

    Posté par Sara, 09 août 2016 à 08:11

Poster un commentaire