23 octobre 2015

Une anglaise à ...

Voilà un moment que je n'avais pas mis une de mes lectures en avant. Pourtant je lis toujours autant. Actuellement c'est un pavé de 607 pages " Le cri de la terre " de Sarah LARK.

Il était trop lourd pour le joindre à mes bagages lorsque je suis partie à la montagne. Alors j'avais emporté  un petit livre de poche écrit par Didier DECOIN, " Une anglaise à bicyclette ".

image

Du Dakota à l'Angleterre victorienne ...

Voici ce qu'a écrit Francoise DARGENT dans Le Monde :

" Didier Decoin raconte d'une plume enchantée cette Angleterre ouverte à la fantaisie et encline à l'extravagance. Il faut, avec Une Anglaise à bicyclette , laisser le charme agir. Les fées séduites se sont penchées sur ce livre-là. "

J'ai été surprise parfois par le déroulement de l'histoire. Par contre j'ai beaucoup aimé son évocation des fées de Cottingley. Cette partie du livre m'a tenue en haleine jusqu'à la fin.

-o-

Certaines d'entre vous connaissent sans doute cet épisode des fées de Cottingley et d'autres peut-être pas. Alors je vais vous conter l'histoire .

En Angleterre en 1917, dans le petit village de Cottingley près de Bradford, deux cousines Elsie Wright, 16 ans, et Frances Griffiths, 10 ans, ont pour habitude de se promener au bord de la rivière . Un jour elles emportent l'appareil photo du père d'Elsie et photographient des fées. Quatre photos où elles figurent en compagnie de ces petits êtres et une cinquième photo.

image

Ces photos vont passionner l'Angleterre, à tel point que Sir Arthur Conan Doyle ( l'auteur de Sherlock Holmes ) en écrira un livre, persuadé qu'il s'agit là d'une preuve de la réalité .

Les scientifiques n'arrivent pas à déterminer s'il y a trucage ou pas...

Les années passent et bien plus tard, en 1983, Elsie avouera que les photos étaient truquées et les fées réalisées avec des découpages en carton. Pour ne pas blesser Arthur Conan Doyle, elles avaient voulu garder le secret.

Par contre, en ce qui concerne la cinquième photo, Frances, jusqu'à sa mort en 1986, a toujours affirmé que cette photo était authentique . La voici :

image

Aujourd'hui encore de nombreux experts en photographie affirment que cette photo n'est pas truquée.

Alors si... Ce petit " si " ouvre la porte à de telles possibilités.

Les fées existeraient-elles ?

J'aimerais bien y croire ...

Posté par CottGwladys à 16:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est un livre que j'ai lu, il y a plusieurs mois et j'en garde un excellent souvenir. Moi aussi, je me suis posé la question aux sujets des fées de Cottingley...sans doute parce que j'ai envie d'y croire. Une porte ouverte sur la féérie, le mystère et la magie, ça fait du bien !

    Posté par Marylène L., 23 octobre 2015 à 17:40
  • Je vais rêver de ces Fées en espérant que ce sont de bonnes Fées.
    Je leur demanderai qu'elles fassent un miracle pour que l'humanité reprenne ses esprits et arrête toutes ces guerres.
    et aussi pour qu'il n'y ai plus jamais d'enfants qui souffrent sur la terre.
    Tu crois qu'elles vont m'exaucer.
    J'en demande peut être trop.
    Si c'est trop demander qu'elles choisissent le vœux qu'elles préfèrent.
    Merci pour ce joli conte
    Passe une douce soirée
    Bisous
    Maryse

    Posté par Poussière d'Arge, 23 octobre 2015 à 20:01
  • Oh oui, il faut y croire, les petites fées existent vraiment!!! Bise et bonne journée toute douce!

    Posté par Maria-Lina, 24 octobre 2015 à 00:26
  • féerie

    J'y crois à fond je suis une peut être une rêveuse mais cela me permet d'oublier un peu les malheurs du monde actuel qu'elles prennent soin de toutes les personnes en difficulté....Je vous souhaite un agréable et beau dimanche avec toute les belles couleurs que l'automne nous offre.

    Posté par Hortense, 25 octobre 2015 à 10:50

Poster un commentaire