24 octobre 2014

La Couleur du lait

Voici donc le livre dont je vous parlais.

numérisation0644

Mary a 15 ans, nous sommes en 1831 et elle vit dans une ferme du Dorset en Angleterre avec ses trois soeurs, son grand-père, sa mère et un père brutal.

wsm175607

Etant née avec une déformation du pied, elle ne peut être aussi efficace que ses soeurs dans les travaux des champs. Son père la fait donc engager comme domestique par le pasteur du village.

C'est Mary qui décrit : " au presbytère il y avait une porte verte avec un heurtoir et une boîte aux lettres en cuivre, et des fleurs, et des grandes fenêtres peintes en vert aussi. "

6036Walker

Car en effet, Mary la petite espiègle, très vive, très intelligente, apprendra à lire et à écrire. C'est donc elle qui raconte sa propre histoire. Au début le livre surprend car il n'y a ni réelle ponctuation, ni majuscules. Mais très vite on s'y habitue et on s'attache au personnage. Il m'arrivait même souvent de sourire à ses réparties.

Ici, une conversation qu'elle entame avec l'épouse du pasteur : " alors c'est ici que vous venez bouder ? j'ai fait. pardon ? edna a dit que c'était le boudoir. madame a ri. vous vous moquez de moi ? non, c'est charmant, un boudoir est une sorte de petit salon. quelles pièces avez-vous à la ferme ? eh ben y a la cuisine, l'autre pièce et la réserve aux pommes. "

Ou encore :

" je ne sais pas lire l'heure madame. on ne t'a jamais appris ? on en a guère l'usage à la ferme. mais comment faites-vous pour connaître l'heure ? on se lève quand il fait jour et on se couche quand il fait nuit. les animaux n'ont pas de pendule. ça les empêche de rien que je sache. "

En voyant que Mary s'appliquait dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, je pensais qu'elle allait pouvoir évoluer socialement ...

394037[2]

... mais j'ai été vraiment révoltée par la fin du récit !!!

 

 

Posté par CottGwladys à 17:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Je suis d accord avec vous , j ai adoré ce livre mais la fin nous plombe le moral !!
    Mais malgré tout cela reste un vrai coup de coeur des bibliothcaires !
    Belle soirée

    Posté par bribri, 24 octobre 2014 à 18:23
  • Merci pour le partage, un livre qui semble très intéressant! Bise et bon vendredi dans la tendresse!

    Posté par Maria-Lina, 24 octobre 2014 à 21:49
  • Une mise en bouche qui donne envie de se le procurer. Merci infiniment

    Posté par elizabeth, 25 octobre 2014 à 17:49
  • Du monde raffiné d'Edith Wharton, je suis passée au monde plus rude de George Eliot dans Le Moulin sur la Floss. Ici aussi, en 1829, l'intelligente petite fille apprend à bien lire, mais la fin sera tragique aussi.

    Posté par ANNE, 26 octobre 2014 à 11:47
  • Il semble rès intéressant, je note. En ce momento j'ai 4 libres à l'attente, il y en a chaque jour un de neuf à lire!
    En ce momento j'attends " La femme au carnet roufe" me tentent les couleurs...

    Posté par Sara Laura, 26 octobre 2014 à 21:02

Poster un commentaire