07 septembre 2012

Les Johnnies

En faisant mes courses dans mon petit magasin bio j'ai vu que les oignons rosés de Roscoff étaient arrivés. Alors j'ai eu envie de vous parler de leur histoire.

5[1]

Ces oignons sont cultivés depuis longtemps en Bretagne dans la région de Roscoff. D'ailleurs si vous y séjournez vous ne manquerez pas de découvrir des petites boutiques où ils seront mis en vente sur leur célèbre vélo.

velo-des-johnnies-int-c2[1]

Car depuis 1828 les vendeurs d'oignons quittaient le petit port de Roscoff avec leurs vélos chargés d'oignons pour aller les vendre en Angleterre.

2790264593_7839858457_z[1]

Là bas ils étaient attendus tous les ans et comme la plupart du temps ils se prénommaient Jean, les ménagères anglaises les ont appelés "The Johnnies" ou encore " The Onion Sellers". Ils allaient ainsi avec leurs vélos chargés faire du porte à porte.

5084763828_864f2f2408_z

Ces oignons, très fermement tressés, pouvaient se conserver pendant des mois.

4254266157_ca527be4e2_z

D'anciennes photos retracent bien cette époque.

IMG_0009[1]

La distribution des tresses dans une atmosphère brumeuse de l'Angleterre.

5360521456_1233b75068_z

Les clientes que l'on retrouvait tous les ans.

Clovelly_-_OC_-_recto

Alors si vous avez envie de mieux connaître la vie des ces onions sellers qui quittaient leur pays pour de longs mois pour parcourir tout le sud de l'Angleterre, je vous conseille le  livre de Nathalie De Broc, "La tresse de Jeanne". Ce tendre roman à comme toile de fond cette vie d'une autre époque.

51bOPM-K5FL

Posté par CottGwladys à 16:47 - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    joli post !!!

    Posté par corinne, 07 septembre 2012 à 16:54
  • Merci beaucoup Amega

    Posté par amega, 07 septembre 2012 à 17:04
  • Ce sont toutes ces petites histoires qui font les traditions et nous enchantent...merci pour ce joli post! bon weekend.amicalement.

    Posté par sophie, 07 septembre 2012 à 17:05
  • Et pour les enfants, il y a un roman d'Yvon Mauffret qui relate également leur histoire

    Posté par Asht, 07 septembre 2012 à 17:28
  • Une histoire d'oignons qui me plait beaucoup et ne me fait pas pleurer!!!!
    Bisoussss...

    Posté par Béa exde Caracas, 07 septembre 2012 à 17:50
  • Et bien ça me donne bien envie d'en savoir plus après cette mise en bouche très joliment contée . Bises . Babette

    Posté par Poussière du Sud, 07 septembre 2012 à 20:18
  • Je ne connaissais pas du tout leur histoire. Merci pour ce joli post !
    Bonne soirée

    Posté par guilou, 07 septembre 2012 à 21:00
  • Merci pour cette belle histoire, je ne connaissais pas du tout, non pas cette variété, mais leur aventure jusqu'en Angleterre
    et aussi pour ce livre.
    Bon WE
    Bizz
    Pascale

    Posté par pascale, 08 septembre 2012 à 08:16
  • un livre est toujours bon à prendre
    cette histoire d' oignons j' en avais déjà entendue
    parler , soit dans un livre ou autre !!!!!
    peut-être dans un Maupassant ?????
    ils auraient du mal maintenant avec le tunnel sous
    la Manche , mais il reste les bateaux
    ha ! les traditions se perdent et les bons produits
    se font rare !
    merci pour cette belle histoire
    à bientôt
    tendresse
    edith

    Posté par iris, 08 septembre 2012 à 09:38
  • toujours instructif tes post avec de belles photos anciennes ! ces oignons sont délicieux !

    Posté par camille, 08 septembre 2012 à 09:44
  • Je connaissais l'histoire mais avec tes photos c'est fabuleux ! Bises

    Posté par christine, 08 septembre 2012 à 11:49
  • J'en ai rencontré un à Hampstead Heath l'année dernière, un breton qui vendait des oignons sur son vélo, avec son béret. La tradition continue... il nous disait rapporter ses oignons de Bretagne, on l'a cru...
    Bisous

    Posté par Lin, Pain d'Epic, 08 septembre 2012 à 18:58
  • Je connaissais l'histoire des Johnnies, étant de cette région de Bretagne. Merci pour ce joli rappel . Et pour la référence du livre! Bises

    Posté par Mamouninette, 08 septembre 2012 à 19:47
  • Belle histoire, que je découvre totalement. Cela me rappelle un peu notre 'foire aux oignons' de Berne, le "Zwiebelimärit" où les vendeurs d'oignons rivalisent de créativité pour agrémenter leurs tresses avec des fleurs séchées. Elles deviennent de vraies oeuvres d'art et du coup j'hésite toujours à entamer la tresse qui pend dans ma cuisine !

    Posté par homedream, 09 septembre 2012 à 09:21
  • Merci pour l'histoire, accompagnée de ces photos d'époques!
    Bon dimanche

    Posté par agnès, 09 septembre 2012 à 14:09
  • Une histoire que je connais également ; une tradition qui perdure. Roscoff est à découvrir et juste en face l'île de Batz. Merci pour ces belles photos. Douce soirée.

    Posté par Sylvie, 09 septembre 2012 à 18:43
  • une belle histoire pour ce bel oignon, merci pour ce petit bout de tradition bretonne

    bisous
    cath

    Posté par cath, 09 septembre 2012 à 20:46
  • une belle histoire à découvrir grasse à toi
    merci du partage
    biz

    Posté par peggy_cherry, 10 septembre 2012 à 12:35
  • J'avais découvert cette histoire dans un reportage du magazine Côte Ouest et je l'avais trouvée attachante. Merci pour le conseil de lecture.

    Posté par Triskell, 12 septembre 2012 à 21:12
  • Je découvre votre blog grâce à votre visite sur le mien. C'est très beau et j'aime bien vos billets. je
    vais revenir vous visiter.

    Posté par josee, 15 septembre 2012 à 03:17
  • roskoff

    j'ai lu avec grand plaisir " la tresse de jeanne " . Ce roman racontait l'histoire des Johnnies qui se déroulait à Roskoff . Et je me suis dit un jour j'irai là bas . Et c'est chose faite. Des vacances de rêves dans une ville charmante .Et j'y retournerai l'année prochaine . Temps magnifique en prime

    Posté par mariefrance, 07 août 2014 à 19:21

Poster un commentaire